LA LEGENDE DE BATTAMBANG

 

1 La légende

2 La statue du roi Dambong

 

1 La légende:

A la mort du roi Sankhacakr , son fils Preah Cakrabatradhiraj Parampabitr ordonna que l’on coupe du bois en vue de construire un pavillon pour la crémation de son père. L’un des bucherons, qui  travaillait dans la forêt , voulait faire cuire du riz mais n’avait pas de cuillère.  Il ramassa une branche de Rokar en guise d’ustensile et lorsqu’il mélangea son riz, celui ci devint noir. Comme il avait faim il décida de le manger  et aussitôt son repas finit , il se sentit envahit d’une grande puissance. Il put briser une branche de Cheutal et il coupa ensuite le tronc d’un Kranhoung, un arbre dont le bois est réputé comme étant  dur comme le fer. De ce tronc, il se fît une arme,  ce qui lui valut le surnom de Dambang Kranhoung (Le bâton de Kranhoung). Devant une telle puissance, beaucoup de gens lui prêtèrent allégeance.  Il forma donc une armée afin  de s’emparer du trône. Apprenant cela, le roi ne perdit pas une seconde et envoya ses meilleurs guerriers  le combattre. Malheureusement, Dambang Kranhoung, à l’aide de son bâton,  se débarrassa aisément d’eux.  Le roi, désespéré, tomba malade et mourût à l’âge de 49 ans et l’ancien bucheron, à l’aide de ses  troupes,  pris possession du trône et régna sur l’ensemble du territoire sous le nom royal de Gottam Amar Devaraj.

 

 

Il demanda à ses soldats de rechercher tous les membres de l’ancienne famille royale et de les brûler vifs. Une nourrice , celle de Siri Kumar, le second fils du roi  âgé alors de 5 ans, s’enfuit avec lui dans les bois avant d’être rattrapés et jetés dans le feu par les soldats. Le jeune Siri KUMAR  fut sauvé in extremis des flammes par des moines mais ces brulures étaient si graves qu’ils durent amputer ses bras et ses jambes.  Ils le soignèrent et lui donnèrent le nom de  Bramm Kil.

 

Une fois sur le trône, des Astrologues  vinrent à la cour du roi Dambang  afin de lui prédirent l’avenir:

 « O grand roi Dambang, les Deivas nous ont appris que votre règne ne serait que de courte durée. Un homme prédestiné s’emparera du trône dans 7 ans, 7 mois et 7 jours »

Le roi Dabang répondit : 

« Je tenterais de le tuer avec mon bâton, mais si je n’y arrive pas,  j’accepterais ma défaite et lui céderais mon royaume afin de ne pas offenser les dieux et que le malheur ne s’abatte pas sur ma personne. »

 

Les années passèrent et il ne restait plus que sept jours avant la fin du règne.

Les hommes et les femme affluèrent des 4 coins du pays afin de voir l’homme prédestiné qui devait venir et s’emparer du trône. Le jeune Bramm Kil aussi curieux que les autres étaient en chemin , lorsqu’un vieux brahmane à cheval blanc  lui apparut, transportant avec lui du riz, de l’eau et un grand sac contenant des habits royaux et une couronne.

Il lui annonça:

 - « Jeune homme, tu n’as ni bras ni jambes en plus de cela la capitale sera noir de monde Tu ne pourra voir l’homme prédestiné. Je te demande de prendre mon cheval et toutes ces choses. Si tu as faim, tu peux manger le riz et boire l’eau. Je vais rencontrer l’homme prédestiné et revenir t’en faire une description. »

 

Sur ces entrefaites, le brahmane lui confia les rênes du cheval et s’en alla. Peu après, l’équidé se leva et tira violemment le bras de Bramm Kil qui, sous l’effet du choc se reforma. Il fit de même pour le second bras. Le prince attacha alors les rênes à ses jambes qui sous la poussée du cheval se reformèrent également.  Il songea aux recommandation du brahmane  et il mangea le riz et bût l’eau. Il sentit alors une force surhumaine envahir son corps et revêtit les habits royaux et la couronne. Il devint aussi beau qu’Indra. Il en déduisit qu’il était l’homme prédestiné et monta sur le cheval qui le conduisit au palais royal. Le roi Dambang Kranhoung, qui attendait l’évènement, voyant arriver Bramm Kil se prépara au combat. Le jeune Bramm KIL  sur sa monture sauta par dessus le palais royal .Le roi Dambang lui lança son bâton dans les airs  pour le tuer, mais manqua sa cible.

 

L’on raconte que le bâton atterrit dans une vaste forêt reculée que l’on appelle aujourd’hui encore Bat dabong, la forêt du bâton perdu.

Le roi Dambang Kranhoung  abdiqua au profit de Bramm Kil et se retira au Laos

 

 

 

2 La statue du roi Dambong

 

03 ta dambong-65

1960

 04 statue-ta dambong-99

1999

   

 

 

Une statue à l’effigie du roi Dambong se trouve à l’entré de la ville de Battambang, à genoux en direction de Phnom Penh offrant son bâton en signe d’allégeance à la famille royale du Cambodge. Cette statue est le symbole de la ville, et on l’a retrouve immanquablement sur les cartes postales ou sur les guides touristiques. Toutefois,  ce que vous ne savez peut être pas, c’est que la statue que vous pouvez visiter, n’est pas la statue d’origine. En effet, la statue d’origine a été détruite dans les années 80, pendant la guerre avec le vietnam. Une seconde statue a été construite au début des années 90, mais celle ci fut dans un tel état qu’elle fut remplacé par celle qui est toujours en place de nos jours en 2000.

 

Dans la ville, situé près du CCF (cente culturel français) se trouve une statue représentant Indra sur un cheval blanc. Du moins c’est ce que je croyais.  Mais depuis que j’ai relu en détail la légende de Battambang dans laquelle Bramm Kil y est décrit comme étant « aussi beau qu’Indra » je me pose des questions.

Alors est ce une représentation d’Indra ou du jeune prince ?

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :